By

Jour 2 – Fill in the blanks

Une fois les courses principales déterminées, je remplis les trous du calendrier par d’autres événements. Je ne m’inscris pas toujours en avance à moins que ça ne soit nécessaire – je préfère payer un peu plus cher dans certains cas plutôt que de réaliser que lorsque l’événement arrive, je ne suis pas prêt pour une raison ou une autre. Parmis les critères de sélection d’événement:

  • est-ce que j’ai déjà fait cet événement (et est-ce que ça a été une bonne expérience)?
  • est-ce que l’événement me sert de mise-au-point pour un autre événement?
  • est-ce que j’ai une contrainte familiale pour ce weekend?
  • est-ce que l’événement servirait de focus pendant une période creuse?

Dans mon cas, il y a plusieurs courses que j’ai fait à répétition. La course d’Oka et le demi-marathon Hypothermique de Montréal me servent de focus pendant des périodes creuses, sont locales et ne nuisent pas à la vie familiale, donc elles figurent souvent à mon calendrier. Ma course de quartier (Champfleury) figure habituellement aussi à mon calendrier, mais cette année elle en conflit avec un événement plus important la semaine suivante, donc j’ai dû laisser tomber. Je préfère faire une bonne course que deux courses moyennes. Le triathlon de Joliette est bien placé comme mise-au point pour le demi-Ironman de Tremblant. Comme la saison de triathlon est relativement courte au Québec, j’ajouterai possiblement un autre triathlon en juillet. Les vacances et la préparation pour le marathon de Montréal me limitent ensuite, donc ça risque de ressembler à ça pour ma saison. Je peux toujours ajouter des coups de tête (comme ma course à Fort Lauderdale plus tôt cette année), mais je préfère me concentrer sur un petit nombre de courses et maintenir un bon équilibre avec la vie.

Jour 3: avant de parler de ma périodisation pour mes courses et de la structure plus concrète de mon plan, je vais plutôt parler d’un petit gadget qui pourrait être intéressant pour certains…


Nutrition

Quand ma plus vieille est née il y a maintenant plus de 10 ans (comme le temps passe vite…), pour mieux répartir les tâches familiales, je me suis mis à cuisiner. À ce moment-là, un nouveau site web est apparu que ma soeur Constance m’a conseillé: SOS Cuisine. À l’origine, c’était plutôt gratuit, et le site proposait un menu hebdomadaire basé selon les choix alimentaires et les rabais en épicerie. Les temps ont changé et le site n’est plus aussi gratuit qu’il ne l’était, mais beaucoup de mes recettes courantes viennent de cette époque, dont le poulet chasseur.

Entraînement

Semaine peak pour le Marathon des Érables, 5 courses cette semaine – celle d’aujourd’hui est un peu plus mondaine, un petit 7km à vitesse d’endurance (fondamentale).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :