By

Jour 22 – Kéto

Ça, c’est la bible de la diète Kéto pour athlète d’endurance.

51jgvabe32L._SX331_BO1,204,203,200_.jpg

La diète kéto, c’est le genre de sujet fringe, un peu désuet qui passe son temps à revenir sur les forums de discussions de course et de triathlon. Un peu comme les roues 650mm, les roues à trois spokes de HED et les pédaliers de 165mm. Le genre de chose qui ne veut pas partir, qu’il y a toujours une couple de personnes qui y croient dur comme fer malgré le peu d’évidence qui supporte ou les articles qui rendent le sujet obsolète.

En gros, la diète kéto prétend améliorer l’utilisation des graisses comme carburant pendant les efforts de longue durée – éviter le mur, éviter le « bonk ». Comme j’étais à la recherche d’une solution pour ce qui m’était arrivé au demi-Ironman et au marathon, je me suis, pourquoi pas? Première étape, me renseigner. J’ai donc lu le livre de A à Z, et je me suis dit que si je crashais encore à Tremblant, et bien j’essaierais la diète kéto pour la durée minimale recommandée dans le livre et je verrais ce que ça donne à Magog.

L’idée derrière la diète est de priver le corps de glucides pour promouvoir l’utilisation de graisses comme source de carburant. Donc dans la diète, il y a à peu près 0 glucides. Pas de pain, pas fruits, peu de légumes – le strict minimum. On doit réduire les glucides pendant une période minimale pour permettre à la transformation de se produire.

La première chose à mentionner, c’est que le corps consomme déjà les graisses en effort physique de longue durée, lorsque la réserve de glycogène est épuisée. Donc ce que je recherchais dans le livre, c’est une explication, une preuve, une recherche qui montre qu’effectivement, le corps performe mieux. Le hic c’est qu’en recherche sportive, c’est déjà très difficile de faire de la « bonne recherche ». Les études « double-blind » sont en fait plus ou moins inexistantes, parce qu’on part déjà avec un groupe de sujets biaisés – difficile de faire une étude sur les effets de la diète lors d’ultramarathons sans utiliser des ultramarathoniens… Mais bon, comme c’est courant en recherche sportive, il est possible de plaider un lien potentiel.

Mon problème avec le livre, c’est qu’il y a très peu de recherches supportant la théorie – ou bien ce sont de vieux articles, uniques et pas exactement très ciblés, ou bien ce sont des entrevues ou faits vécus de personnalités sportives pour qui la diète fonctionne. N =1. C’est d’ailleurs une des rares diètes qui prétend augmenter les capacités physiques – les autres diètes ne vous feront que perdre du poids.

J’étais donc très peu convaincu – ne cherchez pas de réponses ou d’explications dans le livre, en bon anglais, on appelle ça du « snake oil ». Je ne dis pas que ça ne marcherait pas, je dis plutôt que le livre ne vous expliquera rien. Et j’étais surtout très peu attiré par cette diète sans goût, sans plaisir. C’est bien bon du bacon et des oeufs, mais à tous les matins? Je sais pas… Tapez pour le fun « keto breakfast » dans Google et vous aurez 20000 images d’oeufs, de bacon, de saucisses ou de variantes d’omelettes.

Whva4.jpg

Mais bon, je m’étais dit que j’essaierais quand même si je me plantais encore à Tremblant…

Jour 23: Ce qui s’est passé…


Premier jour d’entraînement de la semaine, je sortais donc faire une très petite course sur l’heure du diner (très agréable course, d’ailleurs, j’avais le vent dans les voiles…) et un tour à la piscine en début de soirée. Oooof. Là c’était moins drôle, méga crampes pendant la portion « kick ». Possiblement un résultat du « vent dans les voiles » de la course plus tôt…

pates-aux-poireaux-au-prosciutto_630x0.jpg

Comme bouffe en soirée, j’avais plusieurs choses qui trainaient dans le frigidaire (poireaux, prosciutto) alors j’ai ressorti une autre recette de SOS Cuisine… Les pâtes aux poireaux et au speck (ici remplacé par le prosciutto). Miam.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :